Catégories

PayPal

Camille Albert, une architecture entre éclectisme, historicisme et régionalisme.

15,00 € TTC

En stock

(1 item)

Attention : dernières pièces disponibles !

Manolita fréret-Filippi.Préface de François Loyer.

Ce livre retrace la carrière spectaculaire de Camille Albert, né en 1852 dans les Hautes-Alpes, formé à l'Ecole des beaux-arts de Genève, installé à Paris mais véritablement " lancé " à Fécamp...

Occasion en très bon état.

Quantité :

Ce livre retrace la carrière spectaculaire de Camille Albert, né en 1852 dans les Hautes-Alpes, formé à l'Ecole des beaux-arts de Genève, installé à Paris mais véritablement " lancé " à Fécamp grâce à la confiance que lui ont accordée les édiles locaux, dont l'industriel Alexandre Le Grand, " inventeur " de la Bénédictine, palais-usine, aujourd'hui l'un des monuments les plus visités de France.
L'irrésistible ascension sociale de Camille Albert est également due à son statut d'architecte municipal : auteur de nombreux bâtiments publics et privés, il a recomposé, sous la Troisième République, le paysage urbain de Fécamp et le paysage balnéaire des alentours (villas, châteaux).
Ce livre décrit la rencontre de trois personnages aux destinées exceptionnelles :un architecte (Camille Albert), un industriel (Alexandre Le Grand) et un élu local (Charles Le Borgne, maire de Fécamp jusqu'en 1900), dans ce moment particulier de la fin du XIXe siècle et des premières décennies du XXe siècle (1880 - 1920).
Le " personnage " principal de cet ouvrage est surtout la ville de Fécamp, port maritime, qui a vécu à cette époque une transformation exemplaire.

Histoire urbaine, histoire de l'architecture, histoire économique et sociale, ce livre d'architecture se trouve au croisement des centres d'intérêt de Créaphis..
L'iconographie provient de sources inédites pour la plupart, et de fonds privés et publics exceptionnels. Des photographies contemporaines des ouvres de Camille Albert à Fécamp et dans les environs complètent l'illustration de l'ouvrage (cahier hors-tete en couleurs).
Cet ouvrage pourrait être le prototype d'une collection consacrée aux architectes " municipaux ", qui pourrait s'intituler " Un architecte, une ville ".




Manolita Fréret-Filippi est docteur en histoire de l'architecture. Elle a consacré sa thèse à Camille Albert. Elle est aujourd'hui chargée de mission au secrétariat général de la commission du vieux Paris de la mairie de Paris [département histoire de l'architecture et de l'archéologie de Paris (DHAAP)]

François Loyer est historien d'art et d'architecture, spécialiste des XIXe et XXe siècles. Il est notamment l'auteur de L'immeuble et la rue, Paris, XX°siècle (Hazan, 1987)

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Camille Albert, une architecture entre éclectisme, historicisme et régionalisme.

Camille Albert, une architecture entre éclectisme, historicisme et régionalisme.

Manolita fréret-Filippi.Préface de François Loyer.

Ce livre retrace la carrière spectaculaire de Camille Albert, né en 1852 dans les Hautes-Alpes, formé à l'Ecole des beaux-arts de Genève, installé à Paris mais véritablement " lancé " à Fécamp...

Occasion en très bon état.