Catégories

PayPal

La Tendenza : Architectures italiennes 1965-1985

75,00 € TTC

Ce produit n'est plus en stock

Dès 1965, l'Institut universitaire d'architecture de Venise 
devient le centre d'un nouveau courant critique animé par 
Carlo Aymonino et Aldo Rossi qui, sous l'influence du 
mouvement structuraliste, revendique une approche 
linguistique de l'histoire de l'architecture, à travers les 
concepts de typologie architecturale et de morphologie 
urbaine.

Dès 1965, l'Institut universitaire d'architecture de Venise 
devient le centre d'un nouveau courant critique animé par 
Carlo Aymonino et Aldo Rossi qui, sous l'influence du 
mouvement structuraliste, revendique une approche 
linguistique de l'histoire de l'architecture, à travers les 
concepts de typologie architecturale et de morphologie 
urbaine. En 1973, l'exposition "Architettura razionale", à la 
Triennale de Milan, formalise ce retour vers l'histoire qui, loin 
de l'abstraction du modernisme et de toute idée d'avant-garde, 
s'imposera comme une simple tendance, la Tendenza. 
Première publication sur ce courant spécifiquement italien, le 
catalogue illustre l'intense recherche graphique d'architectes 
(Carlo Aymonino, Aldo Rossi, Paolo Portoghesi, Franco 
Purini, Gianni Braghieri, le GRAU, Dario Passi, entre autres) 
cherchant à redéfinir la logique du projet architectural. Dirigé 
par Frédéric Migayrou et enrichi des recherches d'une 
nouvelle génération d'historiens, cet ouvrage s'interroge sur 
l'historicisation d'un mouvement dont l'apogée, marqué par la 
réalisation du Teatro del Monda (1979) par Aldo Rossi puis 
l'exposition "La Strada Novissima" (1980) organisée à Venise, 
contribua à la fortune critique mondiale d'un nouveau concept, 
le postmodernisme.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

La Tendenza : Architectures italiennes 1965-1985

La Tendenza : Architectures italiennes 1965-1985

Dès 1965, l'Institut universitaire d'architecture de Venise 
devient le centre d'un nouveau courant critique animé par 
Carlo Aymonino et Aldo Rossi qui, sous l'influence du 
mouvement structuraliste, revendique une approche 
linguistique de l'histoire de l'architecture, à travers les 
concepts de typologie architecturale et de morphologie 
urbaine.