Catégories

PayPal

Petites maisons. Du pavillon d'agrément au pavillon d'habitat en Île-de-France au siècle des Lumières

39,00 € TTC

Ce produit n'est plus en stock

Depuis la seconde moitié du XVIIe siècle, période à laquelle l’expression 'Petite maison' semble être en usage, le concept d’un lieu situé à l’abri de tous les regards où le libertin pourrait s’adonner à ses activités licencieuses, a envahi la littérature romanesque...

Depuis la seconde moitié du XVIIe siècle, période à laquelle l’expression 'Petite maison' semble être en usage, le concept d’un lieu situé à l’abri de tous les regards où le libertin pourrait s’adonner à ses activités licencieuses, a envahi la littérature romanesque et théâtrale, et les sources que constituent les rapports de police et les chroniques scandaleuses regorgent d’anecdotes piquantes, contribuant ainsi à créer le mythe de la petite maison.0Cependant, il faut attendre les années 1750 pour voir émerger un nouveau type architectural dont le programme s’élabore peu à peu. S’initie alors une vague de réflexions sur un nouveau mode d’habitat et tous les quartiers périphériques de la capitale se couvrent d’édifices aux allures diverses mais répondant aux mêmes critères architecturaux : mutation des dispositifs conventionnels, réduction de la taille des appartements, diffusion du modèle pavillonnaire de plan massé et situation du nouveau bâti dans un environnement paysager.

  • TitrePetites maisons. Du pavillon d'agrément au pavillon d'habitat en Île-de-France au siècle des Lumières
  • Date de publication2016
  • Nombre de pages356
  • Versionpreview-1.0.0
  • Languefr
  • Type d'impressionBOOK
  • ISBN - 102804702839
  • ISBN - 139782804702830

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Petites maisons. Du pavillon d'agrément au pavillon d'habitat en Île-de-France au siècle des Lumières

Petites maisons. Du pavillon d'agrément au pavillon d'habitat en Île-de-France au siècle des Lumières

Depuis la seconde moitié du XVIIe siècle, période à laquelle l’expression 'Petite maison' semble être en usage, le concept d’un lieu situé à l’abri de tous les regards où le libertin pourrait s’adonner à ses activités licencieuses, a envahi la littérature romanesque...